07 56 82 34 97 - contact@acheter-kombucha.fr - 5 % de remise pour toutes inscriptions à la newsletter

partager

LE MATCHA : UNE BOISSON TOUT AUSSI BONNE QUE LE KÉFIR ET LE KOMBUCHA

Il n’est plus nécessaire de prouver que le kéfir et le kombucha sont tous deux des boissons qui possèdent de nombreuses vertus pour la santé. Elles peuvent également être déclinées sous forme d’aliment comme le pain au kombucha que nous avons détaillé dans une recette précédente. Mais bien qu’elles possèdent des bénéfices pour la santé, peut-être que certains pourraient ne pas en apprécier le goût légèrement vinaigré. C’est pour cela que nous voudrions aujourd’hui vous présenter une alternative, ou un complément, à ces deux boisson qui n’est autre que le thé matcha. Comme nous allons le voir, lui aussi possède de nombreuses vertus que nous allons détailler tout au long de cet article.

Origine du thé matcha

Le matcha est souvent un thé associé au Japon car c’est là bas qu’il s’y est majoritairement développé. Néanmoins, ses premières origines se trouvent en réalité en Chine durant la dynastie Tang (VIIème – Xème siècle). À cette époque les feuilles de thé étaient cuites à la vapeur afin de les solidifier et en faire une sorte de brique afin de faciliter leur transport sur les routes commerciales. Pour cela elles étaient mélangées après avoir été torréfiées et pulvérisées à de l’eau et du sel.

Cependant, ce n’est que lors de la dynastie suivante, la dynastie Song (Xème – XIIIème siècle) que le thé matcha a connu un réel intérêt et à pu commencer à se répandre en Chine, mais également au Japon. C’est Eisai, un moine japonais, qui était en voyage en Chine afin d’étudier la religion bouddhiste qui fût le premier à ramener des graines de thé matcha au Japon en 1191 avec la méthode de production nécessaire à sa culture. 

Tasse de thé matcha

Dans un premier temps, étant une denrée rare, les graines de matcha furent donc plantées sur les terres du temple de Kyoto où résidait le shogun. La production de thé était alors très faible de par le peu de théiers disponibles ce qui introduit directement le matcha comme une boisson très convoitée et prestigieuse.

Évolution et popularisation du thé matcha

Peu après l’introduction du matcha au Japon par Eisai, des moines bouddhistes zen ont inventés une nouvelle technique de production du thé vert qui consiste à cultiver les théiers à l’ombre. Cette technique a par ailleurs donnée naissance à un autre thé vert également très connu qui n’est autre que le thé sencha. Cette technique a donc été utilisée pour cultiver également le thé matcha car elle a pour particularité de favoriser les bienfaits du thé sur la santé.

Avec le temps la rareté du matcha sur le territoire japonais se fit de plus en plus rare car les théiers vinrent à se multiplier un peu partout et les producteur de thé également. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que le thé perdit son aspect noble malgré sa popularisation sur l’ensemble du territoire nippon.

champs de thé matcha

Au delà des différentes techniques de production inventées et expérimentées par les moines ainsi que les producteurs de thé, on a également vu émerger durant cette période tout autour du thé un réel artisanat avec un large panel d’objets utilitaires et artistiques. Parmi ceux-ci des cuillères à matcha, des bols en céramique mais surtout des théières japonaises relevant d’une qualité remarquable. Au sein même des théières japonaises on retrouve bien sûr les théières en fonte qui sont les plus connues, mais également des théières kyusu qui elles étaient justement destinées à consommer du thé matcha.

Désormais bien installé dans les mœurs japonaises, consommé par les moines bouddhistes et les samouraïs, le thé matcha prit une tournure plus prestigieuse encore avec l’arrivée de la cérémonie du thé, également appelé Sado. Il est difficile d’attribuer de façon certaine à qui revient la création de la toute première cérémonie du thé mais en revanche il est certain que c’est le maître zen Sen no Rikyū qui la popularisa à l’échelle nationale. Il a également posé les quatre grands principes de la cérémonie du thé que sont :

  • l’harmonie
  • le respect
  • la pureté
  • la tranquillité

Lorsqu’on assiste à la cérémonie du thé pour la première fois en tant qu’européen, celle-ci peut paraître un peu trop exagérée dans ses manières ou trop codifiée de par les étapes que le maître de thé se doit de respecter à la lettre. Néanmoins, ces étapes ne sont pas là pour compliquer la cérémonie mais bien car c’est une manière de rendre honneur à la boisson qu’est le matcha. Au Japon c’est en effet une boisson encore aujourd’hui très populaire pour son goût onctueux mais aussi pour ses nombreuses vertus sur la santé. Si vous avez la chance de vous rendre sur l’archipel nippon il vous sera en effet facile de trouver une maison de thé pour aller assister à une telle cérémonie et goûter un matcha local. Après cette longue parenthèse historique et culturelle nous vous proposons donc de voir pourquoi est-ce que le matcha est autant réputé pour ses bienfaits sur la santé. 

Cérémonie du thé matcha

Les vertus du matcha sur la santé

Au delà de son goût onctueux le matcha est presque même considéré par certain comme un aliment nutritif à part entière tellement celui-ci est riche en bénéfices. Premièrement, il possède une très grande quantité d’antioxydants. Ce bénéfice est certainement celui qui ressort le plus lorsqu’on évoque le thé matcha mais il permet en effet, à celui qui le consomme, de lutter plus efficacement contre le vieillissement de la peau en retardant l’apparition des rides. D’un point de vue scientifique il permet en réalité de lutter contre l’oxydation ce qui permet de diminuer les dégâts naturels causés sur les membranes cellulaires et sur l’ADN.

Secondement, le matcha est une boisson qui permet de prévenir des maladies neurodégénératives. Parmi celles-ci on peut par exemple citer Alzheimer, Parkinson ou encore la sclérose en plaques. De plus, le matcha est également reconnu pour prévenir le cancer.

Finalement, le matcha permet de lutter contre le cholestérol et par conséquent contre les maladies cardiovasculaires. De plus, sa forte concentration en huiles essentielles et en tanins sont tous deux des composants bénéfiques pour la santé. 

Pour conclure, le matcha est une boisson qui possède de nombreuses vertus pour la santé. Il permet notamment de prévenir de nombreuses maladies de natures différentes mais également de l’apparition des rides. C’est également pour cela qu’on retrouve une plus grande consommation chez les personnes ayant atteint la cinquantaine. Malheureusement, aucunes données sourcées ni études n’ont encore été réalisées à ce jour pour ce qui est de l’âge auquel le matcha est le plus consommé. 

Combien de thé matcha peut-on prendre par jour ?

préparation du thé

Après avoir été appâté par ces nombreuses vertus qui font du matcha plus qu’une boisson gustative mais bien médicinale, il est légitime de vouloir en consommer en grande quantité afin de tirer au maximum parti de ces avantages, surtout lorsqu’on connaît son goût délicieux. Pour la petite anecdote, certaines sources relatent que le matcha était même consommé au Japon dans des montagnes par des moines avant même son introduction par Eisai. Il était alors utilisé purement comme un médicament et non bu pour ses saveurs exquises. Pour en revenir au nombre de tasse qui peuvent être bu chaque jour, l’idéal serait de ne pas en consommer plus d’une par jour. Cela s’explique car il contient beaucoup de caféine, plus même que le café.

Si après avoir lu tous ces bénéfices et l’histoire de cette boisson vous vous laissez tenter d’en boire quelques tasses, n’hésitez pas à nous faire part de votre retour et ce que vous en avez pensez par rapport aux deux boissons bénéfiques que sont le kombucha et le kéfir.

les derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog probiotque - Kombucha & kéfir et bien d'autres
fermer le mode livre