07 56 82 34 97 - contact@acheter-kombucha.fr - 5 % de remise pour toutes inscriptions à la newsletter

partager

LES CONSEILS POUR UNE BONNE SANTÉ

Nous voulons tous savoir comment être en bonne santé, mais cela semble être un objectif si noble. S’engager à changer de mode de vie sain peut être à la fois inspirant et intimidant. Je veux dire, par où commencer ? Avez-vous besoin de refaire toute votre vie d’un seul coup ? La réponse, vous serez peut-être heureux de l’apprendre, est : non. Lorsqu’il s’agit d’adopter de nouvelles habitudes saines et de les faire durer, il y a beaucoup de petites choses que vous pouvez faire qui feront une grande différence à long terme (et qui ne vous rendront pas fou au passage). Au lieu d’essayer d’améliorer votre santé par une transformation radicale, essayez plutôt ces neuf petits mouvements pratiquement indolores pour obtenir des résultats durables.

1) Rangez votre nourriture quand vous avez fini de vous servir

« Tout le monde mangera plus si la nourriture le regarde ». N’hésitez pas à en prendre plus si vous avez vraiment faim, mais de cette façon, vous saurez que c’est parce que vous avez besoin de plus de nourriture plutôt que par pure commodité ou tentation.

2) Buvez un verre d’eau avant chaque repas

Boire la quantité d’eau dont vous avez besoin chaque jour est nécessaire au bon fonctionnement de tous les systèmes de votre corps, mais cela vous évitera également de trop manger à cause de la faim, ce qui vous permettra d’adopter une approche plus attentive de vos repas.

3) Pour doubler l’attention, mâchez bien chaque bouchée avant d’avaler

La liste des « raisons pour lesquelles vous devez ralentir votre course en mangeant » est à peu près aussi longue que votre bras. Le fait de ralentir la nourriture peut entraîner des ballonnements en raison de l’air supplémentaire que vous avalez, cette sensation de trop plein parce que vous ne donnez pas à votre corps la chance de traiter la satiété avant de nettoyer votre assiette, et vous passez complètement à côté de la délicieuse nourriture.

Vous pouvez choisir un nombre de mâchoires à respecter par bouchée, par exemple 20, ou vous pouvez opter pour une approche moins réglementée, comme s’assurer que vous avalez naturellement, sans avaler des bouchées à peine mâchées.

4) Appelez la nourriture « saine » et « moins saine » au lieu de « bonne » et « mauvaise »

Lorsque les gens qualifient la nourriture de « bonne » et de « mauvaise », cela se traduit par un jugement sur eux-mêmes : si vous mangez de la « bonne » nourriture comme les probiotiques, vous êtes une bonne personne, si vous mangez de la « mauvaise » nourriture, vous vous êtes mal comporté ». Cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité, alors arrêtez de vous mettre dans un état de manque émotionnel juste à cause de ce que vous mangez.

« En réalité, aucun aliment n’est vraiment mauvais ou bon, certains sont plus sains que d’autres ». En recadrant votre pensée de cette manière, vous apprendrez probablement l’art de vous adonner à la modération au lieu de vous gaver de « mauvais » aliments, et ce n’est qu’une meilleure façon de vous traiter.

5) Pour chaque heure passée assis, levez-vous et marchez énergiquement pendant cinq minutes

Rester assis toute la journée n’est bon ni pour les fesses ni pour le cœur. L’activité physique est extrêmement importante pour votre longévité, et tout cela s’additionne. Parfois, il peut sembler impossible de faire une tonne d’exercice quand on n’y est pas habitué, mais il est beaucoup plus facile de faire des mouvements de poing tout au long de la journée.

Par exemple, si vous suivez cette règle en restant assis pendant huit heures par jour, vous finirez par marcher pendant 40 minutes, ce qui représente une baisse louable de la recommandation minimale de 150 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée par semaine.

6) Sentez des odeurs douces pour l’esprit

La santé, c’est d’abord par l’esprit que ça passe. En effet, sentir des odeurs agréables est excellent pour l’esprit et favorise donc une bonne santé sur long terme. Par exemple, pourquoi ne pas brûler de l’encens dans un brûleur-encens, ( cliquez-ici ) et bénéficier d’une douce odeur chez soi. Choisissez votre  parfum préféré, allongez-vous, et détendez-vous, ça fait du bien !

7) Et si certains types d’exercices vous paraissent terribles, faites autre chose

Oui, danser sur Beyoncé à la maison compte comme de l’exercice. Cela brûlera-t-il autant de calories qu’un cours intensif de camp d’entraînement ? Non. Mais il s’agit de choisir un exercice que vous apprécierez suffisamment pour continuer à faire, pas le type qui donne envie de mourir mais qui a le maximum de retombées caloriques immédiates.

Il est également plus facile de voir les « échecs » sur votre chemin vers la santé comme les expériences d’apprentissage qu’ils sont réellement : Le fait de ne pas assister à un cours de kickboxing pendant deux semaines consécutives ne signifie pas que vous ne voulez pas vraiment vous mettre en forme ou que vous êtes paresseux, mais simplement que vous n’avez peut-être pas la motivation nécessaire. « Il faut tout considérer comme une occasion d’apprendre pour voir ce qui est bien, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas ».

8) Facilitez-vous la tâche en dormant davantage par tranches de 5 minutes

Abandonner complètement votre liste de choses à faire, qu’elles soient professionnelles ou personnelles, pour vous endormir trois heures plus tôt n’est tout simplement pas faisable. Mais si vous le faites petit à petit, vous vous acclimaterez à votre nouvelle réalité, bien reposée, d’une manière gérable. Essayez de vous coucher cinq minutes plus tôt chaque soir (ou tous les deux ou trois soirs, si c’est vraiment difficile pour vous) jusqu’à ce que vous atteigniez les sept à neuf heures.

9) Chaque fois que vous fixez un nouveau but, divisez-le en petits morceaux

Petit, c’est stratégique. Vous ne pouvez pas prendre des gens qui ne savent pas jouer du piano et leur faire jouer du Mozart. Quand quelque chose est complexe, il faut du temps pour l’apprendre ». Parce que c’est vraiment une habitude : Apprendre à vivre sa vie d’une manière différente.

Cela peut s’appliquer à tout et n’importe quoi en matière de santé. Disons que vous mangez tous les jours un énorme sandwich au déjeuner mais que vous voulez réduire les glucides raffinés. Ne jurez pas que vous ne laisserez jamais un autre morceau de pain blanc passer d’abord dans une salade, puis laissez-vous tenter par le sandwich jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Vous pouvez aussi opter pour du pain complet certains jours de la semaine, jusqu’à ce que vous vous y habituiez, puis supprimer progressivement le pain raffiné.

les derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog probiotque - Kombucha & kéfir et bien d'autres
fermer le mode livre